Le choix d'un microserver

Le choix d'un microserver

De nos jours, posséder son propre serveur informatique est à la portée de tous : initié ou non. Au sein d'un domicile ou d'une petite structure, les solutions dites MicroServer sont idéales. Un MicroServer est moins puissant qu'un serveur standard (rackable) et moins imposant : dimensions acceptables et consommation réduite. Il permet de centraliser des données, les diffuser et de mieux gérer ses autorisations. L'intégration d'un premier serveur peut-être source d'incertitudes, car de nombreuses solutions existent. Je vais tenter de vous éclairer sur ses possibilités.

Sommaire :

  1. L'évolution vers le MicroServer
  2. Comment choisir son MicroServer ?
  3. Conclusion

L'évolution vers le MicroServer

Généralement onéreux, un serveur informatique existe sous différentes formes. Les solutions de MicroServer viennent remplacer le terme MediaServer : les constructeurs jouent sur les mots et nous proposent une vue d'ensemble des solutions actuelles :

 

Le MicroServer se positionne donc comme le plus compacte et le moins consommateur d’énergie. Les différents constructeurs ont bien compris l’intérêt d'un tel produit et l'ont intégré à part entière dans leurs gammes. Ce nouveau segment, profite des garanties constructeurs, comme le serait un Rack ou un Blade. Le MicroServer devient alors une solution envisageable dans le paysage des solutions existantes.

Pourtant, depuis bien longtemps, la forme dite barebone est présente sur le marché avec la marque Shuttle. Elle a su démocratiser le mini PC à la carte qui est devenu de plus en plus puissant notamment avec la conception de carte mère Zotac tout en un. Aujourd'hui les leaders intègrent leurs matériels dans de petits MicroServers qui deviennent alors de véritables serveurs à tout faire et la conception des boîtiers dissipent relativement bien la chaleur.

Comment choisir son MicroServer ?

La première chose à faire est d'identifier vos besoins, pour choisir son MicroServer. Il ne faut pas hésiter à se renseigner par tous les moyens : avant-ventes constructeurs, forums et ou partenaires informatiques sont de précieux alliés quand on ne veut pas y passer un temps conséquent. Je vous propose ici, d'identifier certains besoins :

  • Vous êtes un particulier qui souhaite avoir une puissance suffisante pour vous divertir ? Et qui de temps souhaite partager les ressources de son serveur (voix/partages de fichiers) ? Votre processeur ainsi que votre stockage seront les éléments clés de vos sessions multimédia.
  • Vous êtes un particulier qui souhaite publier/tester des applications en cours de développement plus ou moins exigeantes ? Vous utilisez régulièrement votre serveur comme d'un support de travail personnel ? Privilégier la résilience de vos données, de la mémoire RAM suffisantes et (suivant vos apps) un processeur véloce.
  • Vous êtes un particulier qui utilise l'accès au stockage (NFS, CIFS, SMB) pour du partage de fichiers ? Et/ou comme solution de stockage (backups) ? Privilégiez un CPU bas consommation et la résilience de vos données.
  • Vous êtes une PME qui souhaite mettre en place un véritable serveur à tout faire car il reprend aussi l'ensemble des points cité ci-dessus ? Tous les composants devront être orientés MicroServer haut de gamme.

Par exemple, si un type de MicroServer répond à vos exigences comme dans mon cas, le MicroServer HP ProLiant Gen8 (ancienne génération) il peut être nécessaire de faire quelques ajouts additionnels comme par exemple :

  • Une carte contrôleur dédiée à la gestion des disques durs.
  • De la mémoire RAM si besoins.
  • Éventuellement un nouveau processeur plus performant.
  • Les coûts de licence : systèmes propriétaires ou de matériel comme ILO entreprise.

Pour rappel, il faut savoir que les générations : HP Gen9 et Gen10 sont désormais impossibles à mettre à niveau car le processeur est soudé et l'ILO est manquante.

D'autres constructeurs proposent une gamme de serveurs dits Micros comme : Dell, SuperMicro, fujitsu, Lenovo. Voici les dix choses que vous devez connaître sur les MicroServer. Il est vrai que le MicroServer a certaines limites de puissance dû à son architecture compacte, mais globalement il peut répondre à un nombre relativement large de besoins pour un premier serveur home ou business.

Les intégrations possibles sont multiples : sous un bureau, sur une petite étagère, dans un placard. Il le rend peu encombrant au quotidien voir ingénieux, comme ici avec un switch stackable:

Voici la vue arrière du switch HP PS1810-8G stackable et ménageable  :
 

Il est également possible d'ajouter un lecteur RDX HP C8S07B mais également de monitorer l'état du serveur HP avec le switch. N'oubliez pas d'utiliser le SPP afin de mettre à jour l'ensemble du matériel du serveur.

Conclusion

L'achat d'un MicroServer est aujourd'hui un achat envisageable dans des environnements domestiques ou professionnels. Personnellement, j'ai acquis un HP Gen8 l'année dernière et il répond à mes besoins d'évolution. Actuellement, il me sert de lieu de stockage, sauvegarde et de gestion de Cluster Docker. Le processeur d'origine est un Intel Celeron : G1610T et a 4GB de mémoire RAM. La consommation ne dépasse pas 70w soit à l'année 613kWh (85€).  Avec une configuration plus véloce, il pourrait me servir d'hyperviseur et héberger plusieurs machines virtuelles.

Commentaires