Le phénomène Apple Silicon M1

Apple

Apple est une société crée en 1976 et fondée par Steve Wozniak, Ronald Wayne et Steve Jobs. Le système d'Apple se base sur BSD (unix) et est le premier système grand public ayant une interface graphique. L'histoire nous a démontré que Microsoft a repris l'interface graphique du Mac pour créer Windows, qu'ils ont ensuite massivement déployé chez IBM. Quelques années plus tard Apple est au bord de la faillite, c'est alors que Microsoft achète des actions pour aider Apple et négocie la fin des procès entre les deux firmes. Par la suite, elles ne seront plus en concurrence directe sur le marché.

La propriété intellectuelle 

Je souhaite être objectif, j'ai toujours utilisé des technologies propriétaires. En effet elles m'ont donné tant de possibilité pour découvrir de nouvelles expériences et sur lesquelles j'ai beaucoup appris. Je les ai également souvent comparées à des solutions libres, à tord. J'ai démarré ma vie numérique avec les solutions de Microsoft comme Windows, la suite Office ou encore les systèmes Android by Google qui inclus leurs solutions by design. Tandis que pour le matériel : HPE, Dell, Google ou OnePlus m'ont toujours servis des concepts différents auxquelles j'adhérais volontiers, et je ne parlerai pas ici de ma TV, bien propriétaire.

Apple et les acteurs de l'industrie utilisent massivement le concept de la propriété intellectuelle. Elle est protégée par les lois et permet aux créateurs de tirer une reconnaissance ou un avantage financier de leurs inventions ou créations. Notre ultra mondialisation, où tout semble très "ouvert" est pourtant technologiquement devenu très fermé. Soyons précis, utiliser Windows 10 ou Mac Big Sur est une question de sensibilité à l'expérience que nous recherchons, en soit les goûts et les couleurs. Concernant les sujets sur la vie privée, je vous laisse lire les CGU des éditeurs : Apple et Windows.

Le MacBook Pro M1

En 2021,  j'ai fait le choix d'un MacBook Pro M1. J'ai bien compris que si je me rapprochais de cette environnement exclusif, je basculerais alors sur de nouvelles habitudes numériques mais tout en ouvrant un champ des possibles plus large avec la symbiose d'iOS et de Mac OS. Je connais relativement bien l'architecture des systèmes d'exploitations mais je n'avais jamais ressenti l'envie de me rapprocher des solutions proposées par Apple.

Dans mon parcours, j'ai dépanné des serveurs Apple et des machines équipées en Mac OS X (de Leopard à Catalina) cependant à l'époque l'expérience proposée ne me séduisait tout simplement pas. Aujourd'hui, j'ai décidé de basculer sur Apple pour leur puce M1, leurs évolutions constantes en vue de préserver la vie privée de leurs utilisateurs et l'évolution du système Mac OS vers Big Sur..

Voici la configuration matériel que j'ai choisi pour m'accompagner dans mon aventure entrepreneuriale :

La révolution des SoC d'Apple

Techniquement, l'idée de concevoir une architecture pour un ordinateur portable quasi identique à une tablette, était il y'a encore peu une hérésie. Le SoC proposé par la firme de Cupertino propose des performances futuristes : ultra performance, consommation réduite et sans la moindre élévation de température, on peine à y croire, et pourtant. Sûrement même que cela changera la perception même d'un ordinateur. On peut parler désormais de cœur à hautes performances, de cœur à haute efficacité énergétique et de mémoire unifiée.

Une image représentant le travail des équipes de r&d sur la puce M1: 

 

 

Différence entre processeur et SoC

Le processeur classique cherche à maximiser ses performances. Il est isolé des autres composants de l'ordinateur. Pour le SoC c'est une autre histoire car il permet d'intégrer dans un espace restreint un  maximum de composants (précédemment dissociés) afin de proposer une architecture plus minimaliste et économique tout en essayant d'accélérer les jeux de traitement. Les éléments de calcul de données sont alors dans un unique point d'entrée et évite alors des opérations qui précédemment ralentissaient les flux d'informations.

La mémoire unifiée c'est quoi ? 

Le composant de la mémoire RAM n'est plus isolé, elle fait désormais partie de la même entité physique que le processeur. Elle est directement intégrée dans la puce Apple M1. On parle justement de "puissance unifiée" car cela accélère les transferts et on constate effectivement une différence de performance entre l'ancienne architecture et la nouvelle.

Conclusion

J'ai bien réfléchi avant de me lancer sur du matériel Apple. Fort est de constater que deux points cruciaux  m'importaient : un matériel aux solutions cryptographiques robustes tout en évitant de surcharger le système et une expérience utilisateur simplifiée avec un terminal proche de Linux. 

Dans l'optique d'utiliser principalement le MacBook Pro M1 pour mes activités professionnelles, je savais que le retour sur investissement de ce produit serait rapide. De plus, la machine est un ultra portable, dotée d'une très grande autonomie et d'une puissance qui n'a rien à envier à mon ordinateur fixe. L'environnement Apple répond à mes préoccupations et évolutions numériques. Pour être plus critique envers Apple, voici un article intéressant sur les limites des solutions cryptographiques d'Apple et les questions qu'elles peuvent soulever. 

Commentaires